María de Buenos Aires

Astor Piazzolla

Résumé

Cette œuvre a la température d’un cœur battant. «María de Buenos Aires» évoque l’ascension et la chute d’une danseuse pour qui le tango est plus qu’une simple suite de pas de danse. Grâce au tango, María peut se dépasser elle-même et surtout échapper à ses conditions d’origine. Le tango, c’est aussi la danse de tous les dangers, la danse qui délivre María et la rend finalement immortelle. Produit de la rue, le tango est reconnu art de la danse déjà bien avant qu’Astor Piazzolla, auteur de cet opéra-tango, y ait consacré sa vie. Le tango, c’est rêver avec les jambes, dit le langage populaire. Et là, Piazzolla – qui a composé plus de 300 tangos et la musique de quelques 50 films – offre à cette danse une âme, un cœur et un corps: María est l’incarnation même du tango, qui est devenu une vie aussi pour Piazzolla.

Un aperçu exclusif: Lunchtime Opéra le 11 décembre

Durée
env. 1 heure 30 minutes (pas d'entr'acte)

Lieu
Bienne: Théâtre municipal
Soleure: Théâtre municipal

Commentaires de presse

«Si la chanteuse Christiane Boesiger est phénoménale, il aura fallu attendre l'air de «Yo soy María» pour s'en rendre pleinement compte. Sa voix chaude, enveloppante, a fait vibrer le public.»
Tamara Zehnder, Le Journal du Jura, 15.12.2015

Autres commentaires de presse

Trailer

Distribution

Direction musicale
Mise en scène et décors
Costumes
Chorégraphie

María / Duende
Ténor
Richard Bousquet
11.12. / 10.01. / 12.01. / 15.01. / 29.06.
Ténor
Konstantin Nazlamov
17.12. / 23.12. / 06.01. / 16.01. / 22.01. / 29.01. / 04.02. / 11.02. / 28.02. / 05.03. / 11.03. / 15.03. / 16.03. / 19.03. / 03.04.
Danseuse
Danseuse
Danseuse
Danseuse

Déplacements

Ve
15.01.16
19:30
Schadau-Saal Thun
Je
11.02.16
20:00
Casino-Theater Burgdorf
Sa
05.03.16
19:30
Kurtheater Baden
Sa
19.03.16
19:30
Kultur im Podium Düdingen
Me
29.06.16
19:00
Armel Opera Festival Budapest
 
deutsch