Giovanna d'Arco

Giuseppe Verdi

Résumé

Après la création de «Giovanna d’Arco» fêtée à Milan en 1845, Giuseppe Verdi a parlé du «meilleur de ses opéras jusqu’ici sans aucun doute ni controverse». C’était le premier opéra inspiré de Schiller, que trois autres suivraient. C’est le destin de l’héroïne française Jeanne d’Arc, brûlée sur le bûcher en 1431, que Verdi met en musique, avec des airs qui touchent les oreilles et les émotions. Comme le texte de Schiller, l’opéra ne respecte pas les faits historiques: tout d’abord, Giovanna échoue par amour dans son rôle de sauver la patrie; sa renonciation et le sacrifice de l’amour lui permettent d’échapper au bûcher à la dernière minute, elle participe alors à la bataille décisive et l’emporte sur l’armée anglaise. Mais elle est blessée et meurt.
Sous la direction du chef Manlio Benzi, la soprano arménienne Astrik Khanamiryan interprétera le rôle de Giovanna, on retrouvera le ténor Irakli Murjikneli, qui s’est produit dans «Iolanta», et le baryton Michele Govi.

Coproduction avec l’Opéra de Tours

Durée
env. 2 heures 20 minutes (entracte inclus)

Lieu
Bienne: Nebia
Soleure: Théâtre municipal

Commentaires de presse

«Das Dirigat von Manlio Benzi ist auf Hochspannung angelegt. [...] Das Versprechen wird auch packend eingelöst, mit Verve geht es durch die Szenen der kurzen Partitur, mit klangschönen Momenten in den filigranen Sätzen der Holzbläser und mit einer Intensität des ganzen Klangapparats, die unter die Haut geht.»
Herbert Büttiker, Roccosound.ch, 10.11.2019

Autres commentaires de presse

Trailer

Distribution

Direction musicale
Reprise de direction
Vito Lattarulo
08.01. / 10.01.
Mise en scène
Direction du chœur

Giovanna d'Arco
Carlo VII
Giacomo

*Étudiant de la Haute école des Arts Berne, Studio Suisse d'opéra

Chœur du Théâtre Orchestre Bienne Soleure

Orchestre Symphonique Bienne Soleure

Déplacements

Je
28.11.19
19:30
Ve
10.01.20
19:30
 
deutsch