Team

Marie Kalinine

Née à Paris, Marie Kalinine commence ses études musicales à la Maîtrise de Radio-France, puis débute l’étude du chant lyrique auprès de Christiane Eda-Pierre et au Conservatoire de Paris. Elle poursuit sa formation aux Jeunes voix du Rhin, puis au CNIPAL de Marseille. A partir de 2005, elle obtient ses premiers engagements à l’Opéra National du Rhin, l’Opéra de Fribourg et l’Opéra de Nice, puis elle intègre la Jeune Troupe de l’Opéra de Besançon.

Remarquée par Eve Ruggieri, elle lui confie sa première Carmen (Festival d’Antibes et de Lacoste) et l’invite à chanter dans son émission sur France 2. Le Festival d’Aix-en-Provence l’engage pour chanter le rôle de Vénus (Orphée aux Enfers), sous la direction d’Alain Altinoglu. Au cours des dernières saisons, on a pu l’entendre de nouveau dans le rôle de Carmen (Liège, Rouen, Maribor, ainsi qu’en tournée en France), Anita dans La Navarraise de Massenet et Santuzza dans Cavalleria Rusticana (Saint-Etienne), Médée dans La Toison d’Or de Vogel (Nuremberg), Cybèle dans Atys de Piccini (Venise, Paris). Elle chante et enregistre le rôle d’Armide dans Renaud de Sacchini sous la direction de Christophe Rousset, rôle qu’elle avait déjà abordé avec Hervé Niquet à Montpellier et Versailles. Elle retrouve le rôle de Santuzza à l’Opéra Royal de Wallonie, Giulietta des Contes d’Hoffmann en Pologne, Le Prince Raphaël dans La Princesse de Trébizonde d’Offenbach à Saint-Etienne et Ascagne dans Les Troyens de Berlioz en version de concert à l’Opéra de Marseille.

En dehors du répertoire opératique, elle chante à Paris au Théâtre du Châtelet dans Il Vespro della Beata Vergine de Monteverdi sous la direction de Jean-Christophe Spinosi, Elle se produit dans une série de concerts avec l’ensemble Pulcinella et Ophélie Gaillard, elle donne son premier récital au Palazzetto Bru-Zane de Venise, elle se produit en duo avec Roberto Alagna lors de sa tournée « C’est Magnifique » consacrée aux succès de Luis Mariano. Elle chante la cantate Médée de Hüe à la Villa Médicis de Rome et à Venise, Le Martyre de Saint Sébastien de Debussy, à la Cité de la Musique et à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne. Elle participe à la création de Dal Diario (oeuvre pour voix, quatuor à cordes et dispositif électronique) de Gilbert Nouno au Festival d’Aix.

Lors de la saison 2013-2014, elle reprend le rôle de Cybèle dans Atys de Piccini avec les musiciens du Cercle de l’Harmonie, avec lesquels elle chante également La Reine dans Le Saphir de Félicien David (à Venise et Paris). Elle chante la Deuxième Nymphe dans Rusalka à Monte-Carlo, participe à une adaptation d’Hippolyte et Aricie de Rameau à Malte et en tournée, et chante sa première Charlotte dans Werther à Saint-Etienne.


Saison 13/14

La damnation de faust
Margarethe

 
deutsch
fran