Team

Manuel Nuñez Camelino

Originaire d’Argentine, Manuel Núñez Camelino étudie le Chant à l'Institut Supérieur d'Art du Teatro Colón. En 2006 il devient résident au CNIPAL, avant d’entrer en 2008 à l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris avec lequel il se produit en concert à Bucarest, à l’Auditorium du Louvre, au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra National de Paris et à la Villa Médicis.

Il fait ses débuts au Teatro Avenida de Buenos Aires dans le rôle de Beppe («I Pagliacci»). Il est invité pour les productions de «Don Quichotte» et «Lucia di Lammermoor» au Teatro Colón. En 2008, il participe à la production de «La Vida Breve» à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne et chante le rôle de Phoebus («La Esmeralda» de Louise Bertin) au Festival de Radio France et Montpellier.

Il est Paolino («Il Matrimonio Segreto») à la MC93 de Bobigny, La Théière/l’Arithmétique («L’Enfant et les sortilèges») à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Don Ramiro («La Cenerentola») à l’Opéra d’Avignon et à l’Opéra de Vichy. Il chante le rôle de Tonio («La Fille du Régiment») à l’Opéra de Montpellier et celui de Gastone («Traviata») auprès de Natalie Dessay au Festival d’Aix-en-Provence, une production reprise par la suite à Dijon et à Caen. Son répertoire comprend également les rôles d’Almaviva («Il Barbiere di Siviglia») interprété au Grand Théâtre de Tours, de Lorenzo («Fra Diavolo») à l’Opéra de Limoges, d’Albazar («Il Turco in Italia») à l’Opéra de Nantes ainsi qu’au Théâtre du Luxembourg, de Calisis («Les Boréades») avec les Musiciens du Louvre Grenoble et d’Ernesto («Don Pasquale») à l’Opéra de Saint-Etienne. A l’Opéra National de Paris, il chante les rôles de Mercure («Hippolyte et Aricie»), Arnalta («L’Incoronazione di Poppea»), Evandre et Coryphée («Alceste») et Ein italienischer Tenor («Capriccio»). Il reprend ce dernier rôle au Semperoper de Dresde sous la direction de Christian Thielemann. Par la suite, il interprète en concert le rôle d’il Conte Alberto («L’Occasionne fa il Ladro») dirigé par Enrique Mazzola et ceux de la Théière et l’Arithmétique («L’Enfant et les Sortilèges») à Chicago sous la direction Esa-Pekka Salonen.
Dans le répertoire rossinien, il chante les rôles de Don Ramiro («Cenerentola») à l’Opéra de Tours, Lindoro («L’Italiana in Algeri») à l’Opéra de Massy, Don Narcisso («Il Turco in Italia») au Salzburg Theater et enfin Florville («Il Signor Bruschino») avec l’Opéra de Chambre de Genève.

Plus récemment, il participe à la création de l’opéra d’Arthur Lavandier «Le Premier Meurtre» à l’Opéra de Lille. En concert, il se produit dans le Requiem de Mozart au Dialoge Festival de Salzbourg puis dans le rôle d’Astérion («Naïs» de Rameau) au Palace of Arts de Budapest. Par la suite, il chante en mise en scène le rôle de Nadir («Les Pêcheurs de Perles») puis d’Agenor («Il Re Pastore») avec l’Opéra e Chambre de Genève.

Prochainement, il chantera le rôle d’Idreno («Semiramide») à l’Opéra de Saint-Etienne et celui de la Nutrice («L’Incoronazione di Poppea») au Zurich Opernhaus. Par la suite, on pourra l’entendre entre autres dans le rôle du Tanzmeister («Ariadne auf Naxos») au Théâtre du Capitole de Toulouse.

Saison 2016/17

Les pêcheurs de perles

Nadir

Saison 2017/18

Il barbiere di Siviglia

Conte Almaviva

 
deutsch
fran