Team

Guilhem Worms

Né au sein d'une famille de musiciens et d’enseignants, Guilhem Worms commence la musique dès son plus jeune âge, par l'apprentissage du violon au Conservatoire intercommunal de Milly-La-Forêt. Il se étudie le chant et se perfectionne ensuite auprès de Pierre Mervant, Agnès Mellon et Jean-Paul Fouchécourt au PESM de Dijon, où il obtient son DE de Chant en juin 2016. Il est également diplômé du Conservatoire National supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe d'Yves Sotin. En avril 2015, il remporte le Concours Talens Lyriques de Reims, Voix Sacrées qui marque le début de sa collaboration avec Jean-Claude Malgoire.

Il fait ses débuts à la scène dans des rôles tels que Fabbri dans une création autour de «La Pellegrina» avec Les Traversées Baroques à l'Opéra de Dijon (février 2014) ; l'Appariteur et le Sculpteur dans «L'Iliade de l'amour» de Betsy Jolas (co-création à la Philharmonie/CNSMDP en mars 2016). Au concert, on peut l’entendre dans «Le Messie» de Haendel avec Jean Claude Malgoire à l'occasion de l'ouverture des Flâneries musicales de Reims en 2015, la Passion selon St Jean de J.S. Bach (Jésus, Pilate) à plusieurs reprises avec différents ensembles, Frère Bernard/«Saint François d'Assise» de Messiaen (Festival Olivier Messiaen, juillet 2016) et autres oratorios.

Son parcours l'amène également à travailler avec d’autres professionnels reconnus tels que Jérôme Corréas, Alain Buet, Etienne Meyer, Dominique Visse, Vincent Vittoz, Alain Altinoglu, Anne le Bozec, Yann Molenat, Olivier Dejours, Yves Lenoir, David Reiland.

En 2016-17, Guilhem Worms retourne à l'Opéra de Dijon pour Spirito 3/«L'Orfeo» de Monteverdi et poursuit sa collaboration avec Jean-Claude Malgoire (récital avec orchestre pour le Concert du Nouvel An et «Israël en Egypte» de Haendel). Il donne des récitals à l'occasion de Festivals pour Jeunes Talents en région parisienne et interprète le rôle de Geronimo/«Il matrimonio segreto» de Cimarosa à l'occasion de la production lyrique du CNSMDP en mars 2017.

En 2017-18, on peut l’entendre dans des concerts Lully au Festival Cervantion de Mexico avec «Le poème harmonique» de Vincent Dumestre; ses débuts dans le rôle de Basilio/«Le barbier de Séville» de Rossini au Théâtre des Champs-Elysées, ainsi qu’en région avec les productions Jeune Public du CFPL (opéras de Rouen, Marseille, etc) et du TCE; Europa Galante de Campra au Konzerthaus de Vienne avec la Simphonie du Marais d’Hugo Reyne; Le Requiem de Mozart avec le Chœur Vittoria de Michel Piquemal et Bartabas à La Vilette; La Passion selon St-Matthieu de Bach en France et au Bachfest de Leipzig avec La Chapelle Rhéane, La petite messe solennelle de Rossini avec l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine à Bordeaux et en région, etc.

Parmi ses projets: Gottfried/«Les fées du Rhin / Die Rheinnixen» à l'Opéra de Tours et au Théâtre Orchestre Bienne Soleure, «Anna Bolena» à l’Opéra de Bordeaux; reprises du «Barbiere» jeune public à Nice, Toulon, Reims, Montpellier; Ein Lakai/«Adiadne auf Naxos» au Théâtre des Champs-Elysées et à l'Opéra de Luxembourg ainsi que «Die Zauberflöte» à l'Opéra de Marseille; Leporello/«Don Giovanni» à l'Opéra de Saint-Etienne etc.

Artiste engagé, il mène depuis plusieurs années un travail régulier auprès des personnes souffrant de pathologies mentales au Conservatoire des deux vallées et enseigne le Human Beatboxing en France et en Inde. Il est également titulaire d’une licence d'Ethnomusicologie à l'Université Paris 8 et a publié un livre «Musique sans frontière».

Saison 2018/19

Les fées du Rhin / Die Rheinnixen

Gottfried

 
deutsch
fran