Sinfonischer Sommer

10. Sinfoniekonzert
10e concert symphoniques

Résumé

L’Ouverture «Coriolan» de Beethoven évoque le combat personnel du fameux héros romain. Le premier thème en ut mineur (accords fortissimo et tempo agité) présente Coriolan en guerrier rude et prêt à se battre, et un second motif, un mi bémol majeur tout de tendre lyrisme, oppose à la puissance physique la vulnérabilité et l’apitoiement intérieurs devant les exhortations de sa mère. Après ce début fulgurant, le concert continue avec le merveilleux concerto pour hautbois en ut majeur de Mozart, dans l’interprétation de Edmund Worsfold Vidal, hautbois solo de l'Orchestre Symphonique Bienne Soleure. À l'allegro aperto solennel succède le mouvement lent, où se déploie le chant de l'instrument dans toute son intense force expressive, puis le pétulant Finale fait allusion à l'air de Blondchen «Welche Wonne, Welche Lust», composé presque en même temps. La Deuxième Symphonie de Johannes Brahms, aux inflexions souples et aux lignes mélodiques chantantes, se fonde sur l’assurance que Brahms a acquise dans le genre symphonique lorsqu'il a composé la Première. L'Orchestre Symphonique Bienne Soleure présentera cette œuvre joyeuse et appréciée sous la baguette de Nathalie Stutzmann, bien connue de notre public comme contralto, et qui est aussi chef d’orchestre, invitée à diriger des formations renommées en Europe, dans toute l'Amérique et au Japon: c’est la première fois qu’elle sera au pupitre en Suisse.

Introduction à l'œuvre 30 minutes avant le concert

Programme
Ludwig van Beethoven:
Ouverture «Coriolan» op. 62
Wolfgang Amadeus Mozart:
Concerto pour hautbois et orchestre do majeur KV 314
Johannes Brahms:
Symphonie n°2 ré majeur op. 73

Lieu
Bienne: Palais des Congrès
Soleure: Konzertsaal

Commentaires de presse

«Beste Voraussetzungen für den Solisten Edmund Worsfold Vidal seine vorzüglichen Qualitäten zu entfalten. Unter Nathalie Stutzmanns Anleitung agierte das Orchester als aktiv und artikulationsfreudig sich einbringender Partner. Doch konnte es sich auch zurücknehmen, wie im zweiten Satz, wo Worsfold Vidal das lyrische Thema in grossem Bogen und mit schlankem Ton gestaltete.»
Annelise Alder, Bieler Tagblatt, 19.06.2017

 

Distribution

Direction
 

Orchestre Symphonique Bienne Soleure
 
deutsch
fran